Pourquoi la fibre n’intéresse pas les français ?


Décidément, le bon sens n’est pas toujours là où l’on croit….

Marine Le Pen arrive en tête des sondages, poussée par des gens dont on n’imaginait guère qu’il puissent s’y intéresser, et les récents chiffres de l’ARCEP sur la mise en œuvre de la fibre à la maison en France montre qu’on est loin des objectifs prévus. Alors qu’on (pardon, le plan Besson) prévoyait 4 millions de prises en 2012, on apprend qu’au début 2011, on vient juste de passer le million de foyers connectables. Au train ou ça va, on aura tout juste 4 millions de prises fibres dans les foyers en 2015… ! Elle est encore loin la France du très haut débit..  Mais ce qui est plus incompréhensible, c’est que ce million de prises installées n’intéresse personne puisqu’il y a à peine 115000 abonnés, c’est-à-dire des gens qui utilisent réellement cette fibre…Un gros 10% d’abonnés… Comme disait ma grand-mère, on marche sur la tête…

Un taux d’abonnés de 10%…

Normalement, mon immeuble devrait être fibrable puisque j’habite à Paris et que le sous sol de Paris est truffé de fibre…Mais je n’ai rien vu venir, car l’ai raté la dernière assemblée générale du Syndic et apparemment personne n’avait mis la fibre à l’ordre du jour…J’ai fait la remarque au syndic, mais il s’en fiche parce que ce sont des travaux dont il doit assurer le bon déroulement mais qui ne lui rapportent rien, puisqu’à priori ils sont gratuits et que les prestations du syndic sont basées sur les factures des travaux réalisés… Des accords secrets avec certains opérateurs… ? Allons nous ne sommes pas une république bannanière… ! (au moins pas encore…) et nos opérateurs n’ont pas cette « capacité d’adaptation » dont ils font preuve dans des territoires éloignés.

La fibre n’est pas une priorité pour les syndics

J’ai donc fait un peu de lobbying dans l’immeuble, tout le monde semble d’accord, vu le nombre de réseaux WiFi qui apparait sur le panneau des réseaux sans fil de mon ordinateur. En tous cas, on utilise internet dans l’immeuble. Il faudra donc attendre la prochaine réunion de copropriété… Mais avant cela, il faudra se prononcer sur l’opérateur d’immeuble. Voila encore une discussion qui promet car le syndic, qui joue souvent le rôle de conseiller technique sur la plupart des décisions à prendre dans un immeuble, va vouloir y mettre son grain…Et il est très facile de semer le doute chez la grand-mère du 6ème qui de toute façon s’en fiche, ou le papy du 1er qui a le câble depuis des siècles. Il s’en dit très content et ne comprend pas pourquoi il faut mettre de la fibre, alors que Numéricable lui a proposé un abonnement très haut débit sans aucun travaux supplémentaires, et que plusieurs appartements de l’immeuble sont déjà câblés, dont le couple du 2ème dont les gamins jouent tous les soirs avec la Wii justement sur du « très » haut débit (il est monté plusieurs fois pour leur dire de faire moins de bruit). Cette histoire de 2 fibres ou 4 fibres dans l’immeuble, c’est quoi ?… « faisons de la sorte que ça fasse le moins de travaux possible, avec 4 fibres, ca fera encore un gros câble qui va encore tout enlaidir… Free ne peut rien faire comme tout le monde…  »

La fibre, à peine mieux que l’ADSL..!

Beaucoup de gens m’ont posé la question de savoir quels seraient les avantages de la fibre. « Est-ce que ça sera plus cher… ?… Oui chez France Télécom… Ah bon ? Mais Free le met au même prix que l’ADSL…. Bon j’aime pas bien Free, c’est des geeks…. Alors quel sera l’avantage ? Bon, c’est que tu pourras uploader beaucoup plus rapidement ?….Bof, moi je télécharge plutôt, je mets quelques photos, mais pas de vidéo… ! » Chez France Télécom, allez leur poser la question… La plupart du temps, l’argument avancé est : « Oh oui, la fibre c’est bien, mais ça ne vous apportera pas beaucoup plus que l’ADSL… vous savez en France, on a le meilleur ADSL en Europe… ça marche très bien »…

Et Billaut continue  de ramer

Enfin, très peu de promotion de la fibre chez les opérateurs. Trouver une offre de fibre chez un opérateur, c’est chercher une aiguille dans une botte de foin. Il y a plein de choses, mais pas ce que vous cherchez vraiment. Et puis notre cher gouvernement a un plan fibre.. mais on n’en entend pas beaucoup parler…et le père Billaut continue de râler en essayant de monter sa coopérative pour mettre le très haut débit dans les villages, parce que dans les campagnes, on a aussi besoin du très haut débit… L’ex opérateur national fait donc ce qu’il veut et continue de trainer la patte quand il veut car il est en position dominante dans les zones rurales et dans beaucoup de zones peu denses où il continue d’installer sa propre fibre, sans le faire trop savoir, et s’opposer insidieusement aux réseaux d’initiative publics.

On perd la guerre après avoir gagné une bataille

Et pourquoi donc finalement l’ARCEP reparle-t-il de la séparation fonctionnelle pour France Télécom? Mais elle pourrait être géographique maintenant…En bref, après avoir fait un effort considérable pour brillamment se mettre au haut débit, on pense que le très haut débit est déjà gagné… mais on est tout simplement en train de perdre la guerre après avoir gagné une bataille.

Explore posts in the same categories: applications municipales, fibre, France Télécom Orange, neutralité des réseaux, Territoire, Trés haut débit

Étiquettes : ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

13 commentaires sur “Pourquoi la fibre n’intéresse pas les français ?”

  1. jambes Says:

    Bravo. Très bon papier. M’autorisez vous à en reprendre des passages, avec source bien sûr, sur un post de mon blog ?


  2. @Alain : les questions posées par tes co-propriétaires reflètent parfaitement la situation générale: 80% de la population française N’A PAS BESOIN du FTTH à ce jour.
    Tout ce dont nous avons TOUS besoin aujourd’hui, c’est un accès haut voire très haut débit à l’Internet. Ceci quelle que soit la technologie, Cuivre, Fibre, Radio.

    Par contre, nous, toi, Jean-Pierre, moi, et tant d’autres, SAVONS que la Fibre est le support ultime, et qu’il faut donc commencer dès maintenant à construire les infrastructures ad-hoc.

    Comment faire ? En contournant le problème du TriplePlay. 80% des Français sont des CONSOMMATEURS, donc se contentent d’un débit moyen en upload, donc n’ont pas besoin de l’aspect symétrique offert par le FTTH. Par contre, dès que tu ajoutes une couche « Autres Services », par exemple Smart Grid, bingo : tu as besoin du symétrique.

    Alors, pour ton immeuble, dans lequel effectivement on trouve plus d’une dizaine de base stations WiFi, propose ce que je t’avais déjà suggéré : construisez vous-même votre réseau local optique, pour mutualiser les services. Avec par exemple un accès réseau unique, et une distribution WiFi collective dans les étages… Tu rajoutes une pincée de télé-surveillance, un soupçon de gestion des consommations électriques, et un zeste de services à la personne, et je suis persuadé que tu auras là tous les ingrédients pour réaliser de ces petits plats dont tu rafoles 😉


  3. Rapide observation Alain… lorsque tu dis « Il faudra donc attendre la prochaine réunion de copropriété » c’est vrai dans le mode opératoire débile proposé par l’ARCEP et les opérateurs mais ce n’est pas rédhibitoire.

    Un autre mode opératoire au plan juridique est possible qui laisse chacun aller à son rythme. Je te l’avais évoqué à Aurillac. Maintenant qu’il est de notoriété publique que le modèle officiel ne fonctionne pas il est sans doute temps de prendre les chemins de traverse 😉

    • marc duchesne Says:

      Question: l’ARCEP a-t-elle vocation à intervenir sur le Domaine Privé ?
      Réponse: Non.
      Conséquence : nous, Propriétaires, co-Propriétaires, etc., avons toute légitimité à construire et exploiter nos propres réseaux locaux…


      • Et pour bien mesurer la profondeur du vide méthodologique sur le domaine privé, il n’est pas inutile de lire cette interview (Challenges) de Fernand Champavier, président de l’Unarc (association des copropriétaires) qui s’explique après avoir quitté la table des négociations entre l’Arcep, les FAI et les associations de consommateurs, mercredi dernier… http://j.mp/fOqhVi


    • @Alain : Souviens-toi d’un certain déjeuner face à la Gare de Lyon, où mon camarade Salvatore et moi-même t’avions décrit notre projet de l’époque. Il s’agissait d’intervenir A L’INTERIEUR des immeubles, et d’assurer les installations et SAV pour les abonnés à la Fibre.

      Putain, deux ans ! Deux ans déjà que nous travaillions sur ce sujet, et il est plus que jamais d’actualité. Ce que je, ce que nous pressentions arrive (enfin): le FTTH à la sauce opérateur commercial, ça ne marche pas.

      Tout est prêt, sur le papier. Avec une structure et des méthodes éprouvées, calquées sur un modèle qui a rencontré un grand succès sur le marché de l’ADSL. Reste « seulement » à mettre en place les ressources techniques, qui sont d’ores et déjà opérationnelles ici et là en France (pas la peine d’aller chercher des installateurs fibre en Pologne ;-)).

      Dès que ta copro est OK, on vient expliquer l’opération, et on fonce.


      • Marc, ce que je répète et que j’ai validé ces derniers temps avec certain notaire fort compétent c’est qu’il n’y a pas besoin que la copro soit d’accord lorsque l’on commence à jouer avec le concept de servitudes réciproques.

        Cela permet de démarrer n’importe quel chantier n’importe où dès lors que deux propriétaires sont d’accord entre eux.

        Économiquement et techniquement c’est juste une autre manière de phaser les travaux en jouant la croissance « organique » du réseau et non le « one shot » des opérateurs.


  4. @Zablo : je le savais, c’était juste pour te faire bien préciser la chose !!!
    @Alain : caisse t’attends ? 😉

  5. olivier Says:

    Petite précision : l’Arcep n’est pas favorable à la séparation fonctionnelle (trop de X telecom anciens salariés du Mamouth ?) c’est l’autorité de la concurrence qui l’oblige a travailler la-dessus (voir mon post : http://fwd4.me/xkk) car elle ne peut qu’observer la reconstitution d’un monopole de fait d’Orange, qui est aujourd’hui le seul à avoir la capacité financière à investir dans les FTTH. En outre Orange a du monde a occuper : 100 000 personnes dont un certain nombre de conseillers municipaux…En clair la FTTH serait un projet RH…

    • Alain Baritault Says:

      Bonjour,
      Merci de votre commentaire. En effet, l’ARCEP m’a signalé que l’Autorité de la concurrence était à l’origine de cette démarche. On parle plutôt de séparation géographique parce que la tendance à la re-monopolisation de France Télécom s’exerce très vivement dans les zones rurales où il est seul.. Il suffit de voir les opérations dites de montée en débit où FT fait financer son réseaux par les collectivités qui ont le couteau sous la gorge et n’ont aucune alternative.


  6. […] Pourquoi la fibre n’intéresse pas les français ? Décidément, le bon sens n’est pas toujours là où l’on croit…. Marine Le Pen arrive en tête des sondages, poussée par des gens dont on n’imaginait guère qu’il puissent s’y int… Source: alainbaritault.wordpress.com […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :