L’INTERNET DES OBJETS ATTIRE PLUS DE DEVELOPPEURS


6,2 millions de développeurs dans le monde travaillent pour  l’Internet des objets

La société Evans Data Consulting (EDC) basée à Santa Cruz en Californie a été crée en 1998 par Janel Garvin avec l’objectif d’analyser et de fournir des informations et données sur le monde des développeurs et d’identifier les grandes tendances et habitudes de cette population qui était jusque là assez mal cernée.  Au cours des années, elle a mis en place une méthodologie cohérente et structurée pour établir la taille et la composition de la population des développeurs dans le monde entier. Basée sur différentes sources, elle a établi une base de données par pays qui sert de trame pour comprendre et analyser  la composition et le fonctionnement des populations de développeurs en s’appuyant sur des modèles économétriques  qui permettent d’établir des prévisions d’évolution.

Dans son étude du 1er semestre 2016 sur l’évolution de la population globale des développeurs, parue à la fin du mois de juin, elle trace un tableau complet des pratiques de développement dans le monde, les plateformes et les outils utilisés, ainsi que les pays les plus dynamiques.  Les développeurs ont en effet été à la base du succès de Microsoft et d’Apple et de bien d’autres sociétés ensuite, depuis le début des années 80. Les grandes tendances qui les traversent sont significatives de mouvements de fond dans le développement même de l’industrie. Le récent succès de l’App Store avec 2,2 millions d’applications hébergées en est une bonne illustration.

L’un des résultats émergeant de cette étude est une accélération importante, depuis l’année passée, du nombre de développeurs travaillant sur des dispositifs, des produits ou des services de l’Internet des objets. En effet, 6,2 millions de développeurs dans le monde travaillent aujourd’hui sur des projets IoT, un chiffre en augmentation de 34% depuis l’année passée.  De plus, un accroissement de 14% du nombre de développeurs d’applications mobiles depuis l’année dernière, place les smartphones  comme la plateforme connectée la plus utilisée dans les projets IoT.  Michael Rasalan, Directeur de recherche chez EDC précise « Nous constatons comment, en moins d’un an, l’Internet des Objets à attiré un très grand nombre de développeurs. Cette transition vers l’IoT, qui n’est pas sans limites, est très rapide parce que les développeurs sont capable de s’appuyer sur leurs connaissances et expertises dans des technologies complémentaires comme le Cloud et les Mobiles, pour créer de nouvelles solutions. Nous voyons aussi des développeurs initialement partis sur ces concepts centrés sur les wearables s’orienter vers des applications capable de gérer des tâches plus complexes que l’on trouve dans l’environnement industriel. »

En d’autres termes, il semblerait que l’accroissement du nombre de développeurs IoT montre une véritable transition en cours vers l’IoT dans le monde de l’entreprise.

developpeurs dans le monde 2016

 

Explore posts in the same categories: Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :