CES ASIA: LA FRENCH TECH JOUE EN TETE


A l’occasion du CES Asia qui s’est déroulé à Shanghai , la French Tech représentait la 1ère délégation de startup étrangères

DSC02059

La deuxième édition du CES Asia, qui s’est tenue pendant 3 jours au début du mois de  Mai à Shanghai accueillait probablement plus de 32000 visiteurs et près de 400 exposants essentiellement Chinois dans un énorme et moderne parc  d’expositions  situé à l’Est de la ville. La barrière de la langue a un impact important ce qui explique une proportion plus faible d’exposants étrangers, mais cette caractéristique permettra ultérieurement de mieux cerner  les tendances de l’industrie numérique chinoise et d’élaborer quelques comparaisons, toutes proportion gardées, entre  les grands traits de ce CES Asie et  le traditionnel CES de Las Vegas.

En effet, 50 sociétés Américaines et 20 sociétés Françaises se sont déplacées, mais 17 + 2 des sociétés Françaises présentes sur le salon étaient des startups. Parmi les sociétés US se trouvait quelques poids lourd et marques connues comme Intel, Garmin, Chevrolet, Jabra et parmi les françaises, Valéo, mais c’est dans le Startup Park que la France a brillé.

Le startup Park sous la bannière French Tech Shanghai

Sacha Dunas, de la société World Events Agency était l’organisateur de l’espace French Tech de ce CES, aidé par Stéphane Monsallier  directeur de la société System in motion… Tous deux habitent sur place depuis plusieurs années.  En tant que French Tech Shanghai, ils se sont appuyés sur une petite équipe de Français locaux bénévoles et  ont mis en place les stands et recruté 17 startups en moins de 4 mois,  avec l’aide de la seule bannière French Tech, qui leur a permis de » déplacer les montagnes », sans moyens financiers. En parallèle, 2 autres startup Françaises sont venues par leurs propres moyens sans bénéficier des conditions spécifiques de la French Tech, offertes par le CES.  Les équipes de Gary Shapiro, le CEO du CES, on en effet accordé à la French Tech un régime particulier compte tenu du nombre de startup qui étaient présentes.

Il faut noter que la quasi-totalité des sociétés « Françaises » présentes sont des représentations locales de sociétés Françaises. Leurs objectifs sont donc sensiblement différents des objectifs des sociétés qui exposent sous la bannière French Tech de l’Eureka Park à Las Vegas.  J’ai rencontré et interviewé plusieurs responsables de ces sociétés, tous Français.  Ils feront l’objets de plusieurs articles consacrés a cette manifestation.

Voir ci-dessous l’interview de Sacha Dunas et de Stéphane Monsallier responsables French Tech Shanghai.

 

Explore posts in the same categories: Asie, CES, Entreprise, Internet des objets, Startup

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :