France Télécom et Deutsche Telekom créent une Joint Venture…


Je rebondi sur l’article du blog de Jean Pierre Jambes à propos de la mutualisation des ressources en matière d’infrastructures. Cet article parait juste au moment de l’annonce de la mise en commun d’un certain nombre de ressources par France Télécom et Deutsche Telecom dans une Joint Venture dont l’objectif est de regrouper leurs achats et exercer des synergies autour de leurs achats de matériel de réseaux, d’équipements pour les utilisateurs (les terminaux) et de plateformes de services…

Une joint Venture pour réduire les coûts d’achat de matériels

La démarche de FT et DT apparait excellente sur le papier. Les deux compagnies mettent en commun leurs forces d’achat sachant que les matériels de réseaux, les plateformes de services qui opèrent dans les infrastructures sont en général les mêmes dans un secteur assez fortement standardisé. Côté utilisateurs, les terminaux mobiles qu’ils achètent sont aussi souvent les mêmes, avant d’être localisés en fonction des goûts et des besoins des utilisateurs de chaque marché…

Pour les 35 marchés sur lesquels opèrent les 2 opérateurs, FT et DT estiment que 13 milliards de dollars d’équipements et de terminaux peuvent être achetés conjointement. La mise en place de cette « centrale d’achat » aurait pour effet au terme des trois années de mise en place de la structure de générer 1.3 milliards d’économies par an… soit 10% du montant des achats effectués. A noter que France Télécom bénéficiera plus de cette joint Venture puisque sa part d’économies réalisées serait de 900 millions d’Euros par an contre 400 millions par an pour Deutsche Telekom.

Des zones d’ombre

La conférence de presse n’apportait guère de détails sur les intentions précises des deux opérateurs, autres que de mettre en place un front commun plus puissant devant les équipementiers. A remarquer que les équipementiers occidentaux sont déjà en état de forte déconfiture devant la montée des équipementiers chinois qui non seulement cassent les prix mais fournissent avec eux les financements des produits qu’ils vendent. Sur le plan des terminaux, cette Joint Venture marque une étape de plus dans la volonté des opérateurs de continuer d’imposer leur volonté aux fabricants de terminaux. Apple n’a qu’à bien se tenir…

« Nous présentons maintenant une organisation des achats de classe internationale indiquait Olaf Swantee, Directeur des Opérations en Europe et du Sourcing à France Télécom,  nous pouvons mutualiser de façon très effective, et même faire plus… » C’est bien là que les questions se posent car tout le monde sait que la technique a une odeur et qu’elle n’est pas neutre sur les politiques marketing qui en découlent (ou qui conduisent aux choix technologiques).  Plus loin, il indique «  la mutualisation des standards est inclue dans cet accord, c’est une de ses tâche de faire avancer les standards de l’industrie… »  mais quels standards ?

La technologie n’est pas neutre…

Rappelez vous la bagarre du GPON vs P2P en France dont l’un des objectifs était en premier lieu de gêner un concurrent (Free) qui avait choisi l’autre technologie, mais aussi de pousser une technologie maitrisée et contrôlée par les opérateurs face à une technologie maitrisé par les équipementiers de réseaux en entreprises.  Le choix et la mise en œuvre d’un standard sur une infrastructure sont extrêmement discriminants pour ceux qui ne maitrisent pas l’infrastructure, surtout au fur et à mesure qu’on monte dans des standards qui concernent plus directement l’utilisateur.

« Les fournisseurs auront directement accès à un plus vaste marché indiquent les responsables de la JV »  mais ils poursuivent « nous seront capable de construire des technologies plus productives et plus pointues pour apporter de l’innovation sur les marchés »  Jusqu’à présent, l’innovation a été apporté par Google, Skype, Apple, mais pas par les opérateurs… L’innovation selon les opérateurs n’a pas vraiment époustouflée les utilisateurs jusqu’à aujourd’hui parce qu’elle consiste en grande partie à verrouiller le client dans des contrats à long terme à des prix exorbitants… L’un d’entre eux mentionnait que la Joint Venture aurait pour but d’essayer de limiter la fragmentation dans les terminaux… ! Comptent-ils s’orienter vers un seul fournisseur comme Apple par exemple pour faire baisser le prix des terminaux iPhone qui ont apporté plus d’innovation en 3 ans que tous les autres pendant les 15 dernières années ?

 Peut-on faire confiance aux deux opérateurs historiques ?

Pour le reste, les deux opérateurs ne répondent pas sur leurs intentions précises de mise en commun… Ils admettent cependant qu’ils devront passer devant les autorités de la concurrence de plusieurs pays dont l’Allemagne (mais pas la France ou Deutsche Telekom n’opère pas), la Pologne, la Roumanie, l’Autriche et la Slovaquie… « Nous devons créer une organisation (la Joint Venture qui aujourd’hui n’a pas de nom) que les gens comprennent indiquait  Edward R. Kozel, Directeur Technologie et Innovation au sein de Deutsche Telekom, avant d’essayer d’aller plus loin, nous ne voulons pas être trop complexe…

Nous ne mettrons pas en commun d’actifs immatériels comme les fréquences, dit-il ensuite, on ne reste que sur du matériel physique…  » Il indiquait que cette Joint Venture est la suite logique de l’accord passé en février dernier. La Joint Venture, qui sera mise en place au 4ème trimestre, regroupera environ 200 personnes et aura une présence physique à Paris et une présence physique à Bonn. Elle sera sous la responsabilité d’un CEO /CTO, de 7 directeurs qui en dépendront et d’un board composé de 2 membres de France Télécom et de 2 membres de Deutsche Telekom.

Advertisements
Explore posts in the same categories: applications municipales, Europe, France Télécom Orange, Régulation, Usages et services

Étiquettes : ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

One Comment sur “France Télécom et Deutsche Telekom créent une Joint Venture…”


  1. […] deux opérateurs historiques viennent de lancer une joint venture afin de mutualiser leurs achats de matériel de réseaux et d’équipement. Cette mise en commun de leur force d’achat devrait permettre de réduire leurs dépenses de […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :