Google Fiber: Penser Petit Avec Un Geek


Par Marc Duchesne

Ce vendredi, Google a clôturé son appel à candidature sur son initiative « Google Fiber » de réseau FTTH ouvert et neutre. Selon James Kelly, responsable Produit Google Fiber (quel titre sympathique à porter !), plus de 1100 communautés et 194.000 personnes ont présenté une réponse à l’appel. James ne dit pas grand chose sur les candidats, se contentant de donner simplement quelques liens vers des vidéos fantaisistes sur YouTube ou des groupes Facebook. Il va falloir attendre un peu pour obtenir tous les noms, et, plus important encore, les heureuses villes qui auront la chance de participer officiellement à l’expérimentation Google Fiber.

Pour le moment, il faut surfer sur le Net pour trouver quelques données concrètes. Ainsi, Martin de Zettaphile.com a rassemblé une liste exhaustive de ces communautés, qui contient quelques noms de villes bien connues, par exemple: Anchorage en Alaska, Tempe en Arizona, Berkeley en Californie, etc. Egalement, Tim Poulus a construit sa propre liste où nous pouvons voir que Palo Alto a apparemment décidé de confier à Google le soin de construire enfin son réseau optique municipal, en gestation depuis une bonne dizaine d’années.

La liste des petites communautés dans les régions rurales d’Amérique qui ont répondu au RFI de Google est impressionnante. Asheville, Caroline du Nord, a lancé une campagne de marketing viral ici, y compris un blog qui permet de suivre les nouvelles sur les collectivités qui veulent l’aide de Google. Toujours en Caroline du Nord, Greensboro cherche son House MD. Leur site Googlegrensboro est superbe, typiquement Web 2.

Cependant, deux éléments dans l’article de James me semblent préoccupants. D’abord, cette phrase sur les réponses: « tous avec comme objectif le passage au très haut débit de leurs collectivités»: pas un mot sur l’accès ouvert et neutre ici. Ensuite, la carte à la fin du post: Outre le fait que cette carte n’est pas interactive (jamais entendu parler de Google Maps, James?😉, quelque chose résonne étrangement…


Quand vous regardez cette carte, la preuve est donnée que les gens ne veulent pas que Google Fiber en tant que tel. Ils veulent du (très) haut débit, c’est tout. Comme chacun le sait, le gouvernement américain a publiquement annoncé son National Broadband plan la semaine dernière. Voir la vidéo officielle ici, et télécharger le document intégral ici (chers lecteurs du Wisconsin, soyez patient: 11.50MB😉. Il suffit de comparer les cartes réelles énumérant les attributions en instance ou accordées (merci à Rob Powell de Telecoms Ramblings pour le heads up) avec celle des réponses au RFI Google: c’est presque la même. Cela signifie que la plupart des gens considèrent le géant de Mountain View comme un autre fournisseur de services de communications, au même niveau qu’un Verizon, un AT&T ou un Comcast.

Le problème est: Google ne se positionne pas lui-même en tant que prestataire de services. Pour mieux comprendre mon point de vue, lisons à nouveau la déclaration d’intention de Google Fiber – texte intégral ici:

Notre objectif est d’expérimenter de nouvelles façons de rendre l’accès Internet meilleur et plus rapide pour tout le monde. Voici quelques points spécifiques que nous avons à l’esprit:

  • Applications de nouvelle génération : Nous voulons voir ce que les développeurs et les utilisateurs peuvent faire avec le très haut débit, qu’il s’agisse de créer de nouvelles applications et services consommatrices de bande-passante, ou d’autres utilisations que nous ne pouvons pas encore imaginer.
  • Nouvelles techniques de déploiement: Nous allons tester de nouveaux moyens de construire les réseaux de fibre; pour aider à informer et supporter les autres déploiements ailleurs, nous allons partager les leçons clés apprises avec le monde.
  • L’ouverture et le choix: nous allons utiliser un réseau ouvert, donnant aux utilisateurs le choix de prestataires de services multiples. Et conforme à notre action de sensibilisation passé, nous allons gérer notre réseau de manière ouverte, non discriminatoire et transparente.

Google sera un opérateur d’opérateurs, du même genre que ce que nous avons déjà, ici en Europe avec les opérateurs Open Neutral Access du type Reggefiber. Quand vous voyez ce flash mob organisé par des gars affamés à Columbia, Missouri, vous pouvez douter qu’ils ont vu juste.

Ma conviction est que la majorité des personnes qui en ont appelé à Google Fiber l’ont fait pour les mêmes raisons que d’autres avant eux ici en France auprès de leurs autorités locales il y a quelques années: ils vivent dans une zone blanche, comme leurs homologues français vivaient dans un trou noir DSL. Peu importe qui fournit le service et comment, les gens veulent simplement leur connexion haut débit à domicile, pour regarder la TVHD sans pépins et télécharger des photos de leur famille plus rapidement.

Le meilleur exemple de cette quête vient de la ville de Peoria, Illinois. Leur demande est uniquement pour une plus grande vitesse de connexion. Rien sur les avantages pour l’économie locale de la création de nouveaux services et donc de nouveaux emplois, rien sur les avantages de l’accès ouvert et neutre au sens large.

«Penser grand avec un giga » est la devise de Google Fiber. Je crains que 80% des 1.100 collectivités qui ont répondu à l’appel à candidature pensent petit à cause de leurs geeks. Souhaitons sincèrement à James et son équipe bonne chance pour l’examen des réponses, en espérant qu’ils en retiendront un ou deux projets véritablement novateurs.

Post-scriptum: cet article est la reproduction quasi-intégrale de mon post « Google Fiber: How To Think Small With A Geek« . Cette traduction a été réalisée avec l’aide de Google Translate, la correction des rares erreurs de transcription ayant été réalisée à la volée sans reprendre intégralement le texte. Conclusion : il devient de plus en plus difficile de se passer des services de Google…

Explore posts in the same categories: applications municipales, Etats Unis, fibre, neutralité des réseaux, Territoire, Trés haut débit

Étiquettes : , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :