Gonfreville l’Orcher : chronique d’une catastrophe qui pourrait se reproduire


par Marc Duchesne

GonfrevilleDepuis le mois de juin dernier, un bon nombre d’événements ont abordé le thème du Très Haut Débit, de la  fibre jusqu’à l’abonné et des nouveaux usages. RuraliTIC à Aurillac, le Séminaire Gouvernemental, Odébit, Assises du Numérique à Paris, sans parler du Broadband World Forum ou des nombreux colloques et séminaires en région.

Le participant attentif a pu y entendre parler à loisir de fracture numérique, de péréquation, d’usages et du nouveau Google qui devrait être français, et y voir à peu près partout les mêmes intervenants du monde politique, des collectivités locales et territoriales et de l’industrie. Entre Manche Numérique, indéniable leader du très haut débit  et l’infatigable Web du Gévaudan qui ne cesse de crier l’isolement de sa Lozère, se trouve une industrie encore jeune qui se cherche un peu sous l’ombrelle de l’opérateur historique France Télécom et de son challenger Free-Iliad, un peu moins fougueux qu’à ses débuts.

Du marketing à la réalité

Appelés à partager leurs expériences respectives en matière de DSP (Délégations de Service Public), tous mettent bien entendu en avant leurs réalisations « phares »: Semafor ou Solutice pour Covage, Pau Broadband Country ou Nivertel pour Axione. Cependant, pour  Axione, il est apparemment un sujet qu’on n’aborde pas en public : Gonfreville-l’Orcher. Pourtant présenté à l’époque comme « un projet unique en Europe », le réseau « Fibre à l’Abonné » de la commune normande est aujourd’hui oublié par le délégataire de la DSP dans ses communications à l’extérieur. Dans aucun des évènements « médiatiques » de ces derniers mois les intervenants Axione ou GO Telecom sa filiale n’ont mentionné Gonfreville dans leurs présentations.

Même silence sur le sujet chez Graniou, le titulaire du marché d’installation « fibre »: lors du récent salon Odébit, Graniou a préféré parler du Pays de Gex plutôt que de l’emblématique Gonfreville. Certes, il faut reconnaître que l’Ain propose aux regards des visiteurs des paysages autrement plus attrayants que les tuyauteries des raffineries du bassin havrais. Cependant, on pouvait espérer obtenir retour d’expérience et matière à réflexion sur le déploiement de la Fibre à l’Abonné sur Gonfreville.

Tout ce qu’il faut éviter de faire

Deuxième plaque FTTH d’Axione, après Pau, le réseau de Gonfreville l’Orcher offrait toutes les caractéristiques du cas d’école pouvant (devant ?) faire modèle pour beaucoup de collectivités locales :

– justification de l’investissement par un élément vital pour la collectivité, ici: le plan d’alerte Seveso,

– taille du réseau : environ 3500 foyers couverts pour 10000 habitants – rappelons que sur les 36700+ communes qui composent notre pays, seules 2790+ avaient une population supérieure à 3500 habitants au dernier recensement,

– modèle économique : réseau ouvert et neutre, capable d’accueillir tout type d’opérateur de services.

Hélas, Gonfreville l’Orcher présente bien les caractéristiques d’un cas d’école, mais dans la catégorie : « tout ce qu’il faut éviter de faire. »

Des problèmes structurels

Pour qui ne connait pas la situation, la lecture de « Actualités », le bulletin d’informations municipal, édition septembre 2008 donne quelques éclaircissements.

« Très haut débit, nouveaux délais Ce n’est un secret pour personne. L’arrivée du réseau fibre optique dans tous les foyers gonfrevillais a pris beaucoup de retard. Suite à de multiples démarches de Jean- Paul Lecoq, député-maire de Gonfreville l’Orcher, de Fabrice Pimor, conseiller municipal délégué aux Nouvelles technologies, et du service Informatique municipal, Antoine Rufenacht, président de la CODAH (Communauté de l’Agglomération Havraise) s’est penché sur le problème ».

Après divers entretiens avec  Jacques Beauvois, le président de GO Télécom, société délégataire de service public pour la CODAH, il constate que la commercialisation sera faite avec au moins 6 mois de retard sur le calendrier. Les problèmes invoqués sont imputés à Graniou « L’entreprise Graniou, titulaire du marché de fibres optiques, a rencontré des problèmes structurels (défaillance de sous-traitants, organisation des équipes, qualité du génie civil…). Par ailleurs, de nombreuses défaillances techniques ont été détectées sur les fibres optiques lors des premiers tests avec les boîtiers d’alerte. » Celle-ci doit donc renforcer ses équipes et l’avancement du chantier est évalué toutes les semaines par Sogeti.

Gonfreville perd la main

En décembre 2008, les fibres sont enfin allumées, pour quelques centaines de prises seulement. Le bulletin municipal de novembre 2008 fait le point sur le dossier qui a été repris en main par l’agglomération, alors que de nouveaux problèmes se posent. « De nombreux problèmes perturbent l’arrivée du THD. Le chantier est suivi à présent par la CODAH. Si la ville a “perdu la main”, les élus gonfrevillais restent cependant vigilants pour que les promesses soient tenues. L’opérateur 9 Cegetel/SFR s’est engagé à commencer une commercialisation sur un échantillon de 2000 foyers sur le plateau. Ce sera fait dès que GO Télécom, entreprise délégataire de service public qui a doublé ses équipes sur place, aura les moyens techniques de réaliser les “derniers mètres” chez les particuliers.

Installer la fibre chez le particulier

Le bulletin municipal poursuit : « Pour le moment, de gros désaccords entre GO Télécom et l’entreprise Graniou handicapent fortement l’avancée du chantier. Aggravés par des actes de malveillance (des individus, pensant sans doute trouver du cuivre, ont par exemple vandalisé une chambre de tirage), tous ces retards perturbent aussi certains projets municipaux comme la mise en service de la télésurveillance des bâtiments publics. “Nous espérons que le chantier ne sera pas bloqué, a dit le Maire. Nous, nous aimerions qu’il y ait négociation et que le chantier se termine vite.”

Ces quelques lignes résument parfaitement la situation connue il y a presque un an: un retard conséquent dans la mise en service commerciale du réseau, par suite de nombreux problèmes à la fois organisationnels et techniques.

Un manque de compétences « fibre »

Tout d’abord, les problèmes d’ordre techniques : le déploiement de la fibre sur Gonfreville l’Orcher est symptomatique de l’état général des compétences « raccordement et mesures fibres optiques » dans le pays, à savoir quasi-nulles. L’éclatement de la Bulle Internet au début des années 2000 a entraîné le recentrage de la plupart des installateurs sur des activités hors « télécoms / fibre optique », avec des dégraissages massifs qui ont touchés nombre de techniciens chevronnés. Le fossé n’ayant jamais été comblé, par manque de ressources chez les opérateurs et leurs sous-traitants installateurs – en particulier l’absence quasi-totale d’investissements en formations digne de ce nom – les déploiements FTTH doivent être réalisés « avec les moyens du bord ».

Graniou, bien que filiale du groupe Vinci, n’est pas mieux outillée que ses concurrentes sur ce point: la formation des équipes passe toujours au dernier plan, l’appel aux experts du métier étant fait en dernier recours (ndlr : l’auteur de l’article a été appelé par Graniou Normandie pour une formation « test & mesures fibre » au printemps 2009, soit APRES la fin des travaux…). Les « nombreuses défaillances techniques […] détectées sur les fibres optiques lors des premiers tests » auraient pu être évitées si -1) les techniciens de raccordement avaient été correctement formés aux méthodes et procédures ad-hoc, et -2) les solutions techniques, les équipements, et les outillages avaient été définis en fonction de l’état de l’art de la technologie. Simples règles, qui, si elles avaient appliquées dès l’origine du projet, auraient permis à la collectivité de disposer en temps et en heure de son réseau, et donc lui auraient évité les dépenses inutiles liées à ce genre de situation de crise.

Qu’est-ce qui a mal fonctionné ?

Dans cette boucle infernale qui met en jeu l’argent du contribuable, l’ensemble de la chaîne semble avoir mal fonctionné :

– le délégataire n’a pas su choisir correctement son sous-traitant principal. En l’occurrence, Graniou n’avait aucune référence en matière de FTTH, et a répondu à l’appel d’offres avec des chiffres qui auraient dû attirer l’attention d’Axione, sensée prendre en compte les bénéfices de son expérience paloise…

– le raccordeur, a traité ce marché FTTH comme il traite les marchés classiques type « longue distance ». En l’occurrence, Graniou s’est lourdement trompée dans ses estimations sur le nombre de foyers raccordables à la journée, en tablant sur 20 prises par jour. Faisable si on envoie 10 personnes sur le chantier – soit 5 équipes de 2 techniciens -, impossible si on est limité en nombre d’équipes disponibles: à Pau, la moyenne est de 4 prises/jour par équipe de 2.

– le délégant, pour ne pas avoir mis en place suffisamment tôt, c’est à dire dès le top-départ du projet, une structure de surveillance et de contrôle du chantier.

Ce qui a été fait

– pour l’aider à rétablir la situation, Graniou Normandie a fait appel à une entreprise… paloise, dont les techniciens ont été détachés en Normandie pendant quelques semaines. Le bilan carbone et financier de l’opération ne doit pas être fantastique !…

– pour effectuer certaines contre-mesures et recettes contradictoires, la CODAH via Sogeti a mandaté une entreprise indépendante qui venait du Nord de la France.

– parmi les « gros désaccords » entre le délégataire Go Telecom et son sous-traitant Graniou: les mesures optiques. Pour faire simple : le premier demandait du blanc tandis que le second ne pouvait fournir que du noir à cause de l’instrumentation utilisée. On appelle ça un dialogue de sourds.

Un cas exemplaire

Tout ceci fait de Gonfreville l’Orcher un cas exemplaire de ce qu’il ne faut surtout pas reproduire. Manque de concertation sur les solutions techniques déployées, manque de ressources et de compétences, manque de connaissance des contraintes inhérentes à la fibre à l’abonné. Et surtout, manque de reconnaissance des contraintes liées aux réseaux d’initiative publique: l’utilisation de l’argent du contribuable…

Dans un prochain billet, nous irons faire un tour dans les appartements. Là aussi, la fibre optique bouleverse les (mauvaises) habitudes…

http://www.go-telecom.fr/site/index.php

http://lafibre.info/index.php?topic=2951.0

http://lafibre.info/index.php?action=printpage;topic=3744.0

http://www.toutsurlafibre.com/index.php?2007/07/17/85-bientot-la-premiere-ville-100-fibree-de-france

http://www.openfing.org/technosalternatives/index.php/?2005/12/06/115-axione-delegataire-du-tres-haut-debit-a-gonfreville-lorcher

Publicités
Explore posts in the same categories: applications municipales, Trés haut débit

Étiquettes : ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

22 commentaires sur “Gonfreville l’Orcher : chronique d’une catastrophe qui pourrait se reproduire”

  1. philippe Says:

    Bonjours
    j ai lu avec plaisir votre article
    a ce jour donc le 29 octobre 2009 rien de plus
    pour information la fibre a ete tiree chez moi le 17 aout .
    le media converter pose et raccorde le 25 aout
    depuis plus de nouvelles
    de plus je pense que ce reseau n est plus en phase avec les recommandations de l ARCEP
    je me tiens a votre disposition pour de plus amples informations
    philippe

  2. marc duchesne Says:

    @Philippe: merci pour votre commentaire. Bien entendu, Alain et moi-même sommes « curieux » de connaître le vécu de l’intérieur. Mon email : marc[dot]duchesne[at]mac[dot]com
    A bientôt…

  3. philippe Says:

    Bonjour a tous deux
    un petit up pour la route
    toujours pas de boitier d alerte malgres un mail a la mairie ( pas de reponse a ce jour )
    idem a la codha pas de reponse
    GO TELECOM ce n est pas nous c est les autres
    contact avec SFR au centre commerciale de la ville ne savent pas !
    contact SFR au 3055 ! etonnement lorsque j ai donne la date de la pose du boitier de terminaison (ONT)
    en attente de reponse
    aussi un truc rigolo
    le dernier paragraphe de la fiche de travaux
    je cite
    GO Telecom assure la pose de la fibre et du boitier mural
    apres le raccordement,GO Telecom ne sera plus en relation directe avec les residents.
    donc qui est en charge de la maintenance ??
    voila ou nous en somme a ce jour !
    peut etre que papa NOEL nous reserve une surprise ?
    amicalement
    Philippe

  4. Ghersa Says:

    Merci à vous pour toutes ces informations très importante dans mon investigation,en effet habitant Gonfreville l’Orcher,je comprend mieux beaucoup de choses,maintenant,pourriez-vous m’expliquer pourquoi nous n’avons qu’un seule FAI,sans autres choix possible (sachant que toutes les personnes qui y ont souscrient,se heurtent à d’innombrables problèmes)je pense,bien-entendu,à une magouille de certains au détriment du particulier… Merci encore pour votre post et de votre réponse…

    • philippe Says:

      Bonjours Ghersa
      Je ne pense pas qu’il y aie eu magouille !
      de l’incompétence oui (lire plus haut)
      si seul SFR est présent c’est du fait de la technologie employée ( boitier de terminaison )dût a la presence de l alerte box
      FREE c’est fibre de bout en bout
      FR (orange) n’en parlons pas ils ne vont pas se mettre a louer un réseau
      NUMERICABLE c’est encore autre chose.
      j ai aussi posté sur cercle9
      a vous lire
      Philippe
      PS: amities a ALAIN et MARC


      • @Ghersa : Merci pour votre commentaire. Comme l’a répondu Philippe, il n’y a pas eu et il n’y a pas « magouille ».

        Simplement un état de fait propre au marché français, qui veut que même sur une plateforme ouverte et neutre comme le réseau THD de Gonfreville ou ailleurs (ex. Pau, au grand dam de mon cher Jean-Pierre Jambes), il n’y a toujours qu’un seul opérateur commercial présent, au moins pour les Résidentiels – bizarrement (en vérité, non : c’est là que sont les €…), le marché Entreprises est plus ouvert, qui voit toujours apparaître une myriade d’opérateurs de services.

        A l’origine de cette situation, on trouve deux facteurs : 1) l’habitude des consommateurs français vis-à-vis du monopole et du one-stop-shopping center, et 2) à l’inverse, la sainte horreur de la véritable concurrence par les opérateurs commerciaux (cf. les ententes sur le marché du Mobile…).

        Tout cela ne pourra bouger que lorsqu’un nouvel acteur type Packet-Front arrivera sur le marché français, en proposant des solutions techniques hyper simple permettant aux consommateurs de gèrer eux-mêmes leurs accès : la voix chez FT, l’Internet chez SFR, la TV HD chez Free, ou tout autre.

        Enfin, ne pas oublier l’émergence très prochaine de véritables opérateurs de services à la personne, radicalement différent des services télécoms TriplePlay.

        En résumé : tenez bon, vous avez la chance de disposer d’un des rares réseaux THD publics ouverts à ce jour dans notre pays. Un jour prochain, les investissements (vos impôts locaux) seront payés de retour.

        ps: la DSP92, qui construit et opère le réseau THD Seine sur le département des Hauts-de-Seine, sera normalement le premier vrai réseau ouvert & neutre dès son ouverture, avec plus de un opérateur commercial « TriplePlay » présent.

  5. philippe Says:

    Bonjour a tous et a toutes
    le bout du tunnel !
    ça y est il est possible de prendre un abonnement fibre optique chez SFR
    depuis mardi les adresses de test que j’ai sélectionner sont toutes éligibles
    je vous donnerais des news au fur et a mesure de mon expérience
    a +++
    Philippe


    • Excellente nouvelle, pour tous les citoyens de Gonfreville !

      ps : pensez-vous qu’une expérimentation « Telemedecine » (ex. maintien des personnes à mobilité réduite) soit possible sur Gonfreville ? Il faut montrer ce qu’est le modèle Open Neutral Access…

  6. philippe Says:

    Bonjour Marc et au autres amis
    Marc avez vous eu les deux courriers que je vous aie adressé ?
    Pour ce qui est des expérimentations de quoi que ce soit !!
    je ne me prononcerais pas je n’ai pas de rapports assez privilégié avec nos têtes pensantes
    par contre il vous est possible je pense de les contacter ( il n’y a rien de fait )
    une dernière pour la route : la distribution des alertes box ( ne pas oublié que c’est la vocation première de ce réseau )a démarré et il va falloir 2 semaines pour en distribuer 600 sur les + ou – 4000 !
    comme l’a précisé notre maire au cour du conseille municipal du moi de décembre ( et oui déjà )il ne faudrait pas qu’il se passe quelque chose de grave
    sans que nous puissions alerter nos concitoyens
    surtout avec 4000 box en stock
    la suite c’est pour la semaine prochaine car le 23
    j’ai le tech de chez SFR qui vient faire l’instal de la connexion THD !
    nous verrons alors si le boulot a été bien fait
    ps : pour ce qui est de notre précédent posteur (ghersa)
    il me vient comme une impression de provocation
    si ce n’est pas le cas je m’en excuse
    salut a tous
    Philippe

    • gervais patrick Says:

      je vien de tomber +ou- par hazard sur les discutions en ligne un peu plus haut pour voir si des fois il n’y aurai pas des mecontents bingo!y en a mais pas beaucoup par rapport au gros merdier du soit disant thd un coup ca marche un coup ca marche pas pour qui pour quoi mystere pas de telephone pas d’internet des fois toute une journèe et sans rien faire ca remarche

  7. marc duchesne Says:

    @Philippe : oui bien reçu les emails.
    Avez-vous des commentaires particuliers sur l’installation du 23/02 ?

    Merci encore,
    _Marc

  8. philippe Says:

    Bonjour Marc
    je suis bien content d’avoir un retour !
    pour l’installation du 23/02 ça s’est bien passé !
    très rapide ( peut être un peut trop )il faut dire que tout était au cordeau , la barrette para foudre , le câble éternet pour la télé , et ceux des PCs .
    le gars qui est venu est très sympathique et compètent
    le seul bémol est qu’il vient de CAEN et que c’est un sous traitant ( la spie )donc pour d’éventuelles interventions ce ne sera pas forcément du rapide
    alors qu’il y a la boite qui a fait les soudures chez moi qui est de gonfreville.
    de toute manière il n’y a rien de compliqué et a part le fait d’être sur du réseau fibre j’aurais bien été capable de faire l’installation ( ça se fait tout seul p n p )
    voili voilou tout est dit ou presque .
    le dernier truc est que la boite a coucou qui nous a valut ce réseau est aussi a la maison !
    Donc bon bilant pour cette opération un peut long sur le final quand même ( ONT posé et raccordé le 24/08/2009 et fibre opérationelle donc allumée )
    il n’y a plus qu’a tester sur la durée avant de résilier FREE ( c’est dommage qu’ils ne se soit pas porté volontaire sur se coup là )
    a +++++++++
    Philippe

  9. sxpert Says:

    la moralité de cette histoire est simple…
    au lieu de faire une DSP, il aurait mieux valu monter une régie municipale pour monter le réseau de fibres noires
    * formation de 4 a 5 équipes de 2 personnes employés municipaux
    * arrivées de toutes les fibres de chaque habitation dans un NRO
    * appel d’offres pour opérer des services sur le réseau neutre (avec versement d’un loyer par abonné par les opérateurs intéressés)

  10. marc duchesne Says:

    @SXpert : désolé pour le retard de réaction ! L’expérience montre effectivement que le modèle que vous décrivez est le seul qui tienne la route, à quelques variantes près selon les endroits.
    Par exemple, on peut imaginer un réseau allumé, Active Ethernet, sur lequel les opérateurs de services ISP et non-ISP (e.g. Personal Care) viendraient se plugger. Le modèle Scandinave à la PacketFront…

    • sxpert Says:

      non, l’active ethernet n’est pas intéressant pour plusieurs raisons, notamment le fait que ca implique
      * de la maintenance sur des équipements actifs disséminés sur le territoire,
      * et le fait que le procédé offre une neutralité toute relative du réseau.
      Par exemple, si vous utilisez des vlans pour séparer les clients les uns des autres, ca devient vite le bronx a gérer. pareil dans le cas du mpls.
      il vaut donc mieux fournir de la fibre noire, ca semble etre le meilleur compromis.
      apres, si l’appel d’offre pour faire opérateur ne fonctionne pas, il est toujours possible alors a la collectivité de devenir operateur, en arguant aupres de l’arcep de la carence en opérateurs sur son réseau fibre

  11. lours thomas Says:

    bonjour j’ai bien lu votre article et les commentaires,

    Go telecom est venu au château d’orcher pour installer les boitiers muraux au château et dans les appartements, de la propriété depuis le 11/04/2011. depuis pas de nouvelles même pas une fiche d’information sur le fonctionnement de ce boitier mural.

    Je passe souvent chez SFR à Gonfreville et voila 1 mois que l’on me dit que je ne suis pas éligible. Alors que faire a part prendre mon mal en patience (c’est long). Mais voila cela fait déjà + de 1 an que l’on attents la mise en place des boitiers maintenant que cela est fait il faut attendre combien de temps pour que l’éligibilité de la fibre optique soit effectée.

    Ce qui m’énerve le plus c’est que personnes nous donne d’information. Alors qui va m’en donner car je vais pas attendre 107 ans!!!!! j’ai besoins d’internet tout les jours et le bas débit ne me permet pas une utilisation correcte.

    pouvez vous me donner des réponces ou forcer les choses chez SFR car nous sommes 5 résidents de la propriété du château à attendre et l’on se dis vraiment que cela n’arrivera jamais.

    cordialement

    • sxpert Says:

      C’est un grand classique quand celui qui est mandaté pour faire n’est, in-fine pas celui qui fait.
      Vous payez la en délais supplémentaires les errements dûs aux nombreux niveaux de sous traitants.
      De plus ce procédé obère le coût du produit des marges respectives ajoutées par chacun des niveaux…

  12. philippe Says:

    Bonjour Thomas

    Ce n’est pas parce-que les boitiers son installé que la connexion est effective!
    Il faut que GO-TELECOM rende sa copie a SFR pour que de leur côté ils activent la possibilité de souscrire
    un forfait a leurs offres
    Donc pas de panique pour ma part cela a demandé près de 4 mois
    Cela devrait être plus rapide pour vous
    Cordialement
    Philippe

  13. alain Says:

    bonjour à tous
    bon et maintenant 9 AVRIL 2012 OU EN SOMME NOUS de cette fibre optique à gonfreville merci de m’éclairer
    alain

    • Ducrou Says:

      Pour moi tout baigne , pas de problèmes depuis l’instalation
      Une box 3 décodeurs tv !
      le débit est là

  14. Philippe Says:

    Salut a tous !
    Bon panne général car alim du convertisseur hs et en + un Dimanche
    Télé chez SFR prise en compte de la panne !
    J’ attend un coup de télé du dépanneur pour l’intervention
    Je me suis dépanné avec une alim personnel
    A vous lire
    Philippe

  15. morel Says:

    la fibre c’est beau ,mais une panne par jour c’est trop SFR zero


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :