La convergence vue par Apple : le service pour lier le matériel au contenu


145px-Hulu_logo.svgLes rumeurs concernant le prochain produit d’Apple vont bon train et « l’iPod Touch» nouvelle formule, appelons le ainsi, selon les dernières spéculations serait annoncé en septembre ou au plus tard au premier trimestre 2010. Tout laisse penser que ce produit, probablement accompagné d’un service, sera une tablette permettant de faire avancer ce concept de convergence fixe-mobile-voix-données-multimédia que l’industrie du PC, des télécommunications et du contenu ont bien du mal à mettre en œuvre. Si les rumeurs vont bon train sur le matériel, les spéculations sur le service (ou les services) qui lui seront associés restent encore plus que vagues.

Une évolution vers l’accès total aux contenus

Le sentiment de chacun est que le PC a entamé un vaste processus d’évolution. Tentons de cerner ce que pourrait être cet appareil dans la logique Apple. Souvenez-vous du Knowledge Navigator de John Sculley, l’homme qui avait viré Steve Jobs de « sa » société. John Sculley n’avait rien d’un visionnaire et le Knowledge Navigator n’a jamais vu le jour parce que c’était avant tout un bidouillage médiatique. Souvenez-vous aussi du Newton qui fut un flop. Il manquait quelques éléments essentiels pour que ces deux produits puissent s’imposer : une véritable infrastructure de services et les services associés, c’est-à-dire les contenus numériques ainsi que Internet et les réseaux d’accès fixes et cellulaires (même s’ils existaient déjà à l’état embryonnaire). Les premières expériences du début des années 90, les aventures de Jerry Kaplan avec Go, ou de EO et du Personal Communicator de Alain Rossmann (racheté ensuite par AT&T), ont montré qu’il manquait aussi quelques composants et matériaux puissants et bien intégrés ainsi que quelques standards qui donnent aujourd’hui du confort, de la lisibilité et de l’autonomie aux machines portables dans un poids limité et une forme manipulable pour un prix à peu près accessible. La loi de Moore est passée par là. Les idées de base de cet « iPod Touch» sont à peu près les mêmes et c’est la manière de les aborder et de les traiter qui en fera un succès ou un échec (on appelle ça l’innovation). Steve Jobs entend donc bien y laisser son empreinte, comme il vient de le faire dans le monde de la téléphonie cellulaire. L’accès aux contenus à tout instant et n’importe où serait donc un objectif clé de cet appareil.

Matériel ou réseau : Lequel sera incontournable ?

Probablement doté d’une caméra, d’un micro, de 64 Giga octets de mémoire, d’un écran Haute definition de 9 ou 10 pouces (taille du Mac original…), la première version de cet « iPod Touch» nouvelle formule ne comportera probablement pas de puce GSM. Apple veut maintenir aussi longtemps que possible le modèle de l’iPhone et des juteux contrats exclusifs (avec AT&T sur le territoire américain), contrats qui ont déjà été en partie bannis en Europe et que la FCC américaine regarde maintenant avec une certaine insistance. Il est clair que les rapports entre Apple et les opérateurs téléphoniques n’ont pas toujours été au beau fixe. Les opérateurs ont des stratégies qui entrent plus ou moins en concurrence avec Apple sur la distribution de contenus, musique, vidéo ou TV. Mais la logique économique d’Apple est de vendre du matériel, pas du service pour l’instant. Les opérateurs auront donc plus de mal à rendre leurs services de vente de contenus profitables parce qu’Apple dispose de plus de cartes dans les mains autour du matériel, du système d’exploitation et de l’accès aux contenus. D’autre part, les régulateurs s’intéressent de très près aux réseaux alors que le monopole des contenus et de leur distribution ne semble pas remis en question (voir Hadopi et ses équivalents américains) au nom d’une prétendue protection des productions artistiques. On peut ainsi raisonnablement penser que des versions ultérieures viendront avec une puce HSPA pour faciliter le téléchargement de vidéo aussi bien par le WiFi que par le réseau cellulaire ou les réseaux fixes, en grande partie indépendamment de l’opérateur.

Le set top box dont rêvent les majors

Aujourd’hui donc, la question est de savoir à quoi va s’attaquer « l’iPod Touch». Jean Louis Gassée, ancien Président d’Apple, co-fondateur de Be et Capital Risqueur chez Ares Venture, explique dans son bulletin hebdomadaire ; « On peut donc s’aventurer à prédire qu’Apple devra prolonger son incursion dans les services. Ce qui veut dire qu’iTunes et MobileMe (un service de synchronisation et de conservation de données) changeront de rôle. De servantes des marges du matériel, ces activités vont alors devoir engendrer par elles-mêmes des profits conséquents. En pratique, cela pourrait se traduire par des abonnements pour la musique ou la vidéo, par la vente de livres électroniques et, plus généralement, par des services de Cloud Computing pour les applications de l’iTablet et pour les données des utilisateurs. Avec, sans ou contre Google, je ne saurais dire. »Fort à parier qu’Apple va faire une nouvelle incursion dans le secteur de la TV et des contenus vidéo sur Internet aux Etats-Unis par le biais d’un de ces nouveaux sites de TV ou vidéo sur Internet. Le marché américain de la TV fonctionne de façon spécifique compte tenu de l’importance du câble dans ce pays. En effet, il n’y a pratiquement pas de TV gratuite ni de TV sur Internet à travers le triple play, ce qui a permi à YouTube de connaitre le developpement que l’on sait.

Coincer YouTube…

Souvenez-vous que Steve Jobs est le premier actionnaire privé de Disney depuis la vente de Pixar. Or Disney fait partie des majors qui veillent activement sur la production et la distribution de film et d’émissions de TV. Depuis le mois de mai dernier, Disney est devenu actionnaire à 30% de Hulu.  Hulu est un site américain de TV sur Internet, une joint venture entre NBC Universal ( General Electric), Fox (News Corp), ABC ( Disney) et un fond d’investissement. Il  connait un énorme succès aux US (non accessible en Europe pour des questions de droits d’auteurs…. ) avec un modèle basé sur la publicité,  en concurrence directe avec YouTube de Google. En mars dernier, il dépassait Yahoo Video avec plus de 380 millions de video vues.  Grâce à la bienveillance des bonnes fées du monopole des contenus qui sont à son capital, Hulu dispose d’un atout clé sur YouTube et les autres systèmes de TV ou videos sur Internet….

Rapprochement avec Hulu…?

Compte tenu de la place de Steve Jobs chez Disney, on peut penser qu’un rapprochement entre Apple et Hulu peut se faire très facilement La démarche d’Apple restera probablement dans un premier temps totalement centrée sur le marché Nord Américain comme ce fut le cas avec l’iPhone, de façon à créer et tester le modèle. Cherchera-t-il à entrer en concurrence directe avec les lecteurs DVD/consoles connectés comme la PSP ou Xbox ? Aura-t-il un lecteur de DVD (ou de Blue Ray) pour élargir sa portée ? Peu probable compte tenu de la consommation importante et du cout supplémentaire de ce type de périphérique dont le rôle ira certainement en déclinant au fur et à mesure que le très haut débit arrivera dans les foyers. Ce futur iPod Touch, grâce à un portail de distribution de contenu de type Hulu, pourrait donc ainsi devenir le vecteur privilégié puis incontournable de la distribution de contenus de toutes sortes sur Internet ou tout autre réseau… Faut-il voir le départ forcé de Eric Schmidt, CEO de Google,  du conseil d’adminstration d’Apple comme une confirmation de cette possibilité?

About these ads
Explore posts in the same categories: Cloud Computing, Convergence PC- Mobile, Etats Unis, Mobilité, Netbooks, Sans Fil, Television, Trés haut débit

Tags: , , , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

Un commentaire le “La convergence vue par Apple : le service pour lier le matériel au contenu”

  1. Olivier Bourhis dit :

    ça promet…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 256 followers

%d bloggers like this: