Apple fera-t-il au téléphone ce que Bill Gates à fait au PC ?


steve jobs iPhoneUn certain nombre d’entre vous se souviendront peut-être de ce qu’était le paysage du PC au début des années 80, lorsque les grands constructeurs d’alors, Victor, DEC,HP, Apple, IBM, Tandy, Apricot, Bull-R2E, Olivetti, Compaq nous proposaient des PC, ordinateurs vraiment personnels, qui ne pouvaient pas se parler entre eux, ne partageaient pas les mêmes applications, ne pouvaient pas échanger leurs données, ni même parfois leurs disquettes…! Nommé « Homme de l’année 1983 » par Times Magazine, le PC allait pourtant connaitre une évolution fantastique en une dizaine d’année sous la pression radicale de Microsoft . Dès 1996, Windows était le point de passage obligé du PC qui se vendait par centaines de millions chaque année. Microsoft avait suscité une industrie prospère et florissante de logiciels, de matériels et déversait les bienfaits de l’informatique personnelle dans les entreprises et les foyers du monde entier, mais de nombreux cadavres gisaient, d’autres comme Apple étaient à l’agonie, IBM sortait du marché. Cette homogénéisation de l’outil et la consolidation chez les constructeurs allaient offrir à Internet naissant un terrain idéal pour se développer comme une trainée de poudre. Il ajoutait au PC un accès facile au réseau et à une gigantesque et inépuisable librairie de ressources et de connaissances.

Le téléphone devient le PC…

Aujourd’hui, une dizaine d’année après le démarrage du Web, à la conférence des développeurs Apple, le PC n’est plus au centre des débats. Apple s’est emparé du téléphone cellulaire, le petit écran,  et même si l’histoire ne se renouvelle pas, son aventure présente beaucoup de similitudes avec celle qui aurait pu le tuer il y a à peine 15 ans. En effet, en annonçant l’iPhone 3G S, Apple précise quelques unes de ses intentions dont l’impact sur l’ensemble du monde de la téléphonie seront certainement durables. Avec la nouvelle version de son OS, l’iPhone OS 3.0, Apple reprend la logique de l’OS des PC. Un seul OS fonctionne sur une base plus ou moins large d’appareils. Les caractéristiques du hardware peuvent apporter une différenciation fonctionnelle (aujourd’hui haut de gamme 3GS vs entrée de gamme 3G), mais les applications fonctionnent sur une plateforme qui s’élargit très rapidement, dejà 40 millions d’appareils. L’atout pour les développeurs d’applications et de services est déterminant. Seulement, c’est ici que s’arrête la comparaison avec le PC puisque Apple n’ouvre pas son OS aux autres constructeurs de téléphones… On reste dans un monde fermé. Ca vous rappelle quelque chose probablement…? Bien sur le monde de la téléphonie n’a rien à voir avec le monde du PC il y a 20 ans, et la dynamique de ce marché est totalement différente. Le réseau, passage obligé appartient aux opérateurs issue du monde de la voix, et très loin encore du monde de l’informatique personnelle. Mais le téléphone devient un PC…  Les pièces sont  en place, le jeu vient de commencer, la partie risque d’être assez longue et pleine de rebondissements.

Advertisements
Explore posts in the same categories: Industrie, Sans Fil, Tendance

Étiquettes : , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :